lundi 20 janvier 2014

Naissance d'un Odonate en bord de Loing

Le Pays de Fontainebleau ce n'est pas que d'arides déserts de rochers et de sable ! Il y a par exemple le Loing, petite rivière aux divers lieux de baignade et agréable à descendre en canoë. L'occasion d'observer les libellules

Au cours d'une balade sur les berges du Loing, aux plus fortes chaleurs de l'été 2013, photographiant quelques "libellules" bleues, je tombe sur ce spécimen d'Odonate (voir Wikipédia) qui semble bien plus coopératif. Son immobilité m'intrigue. Morte ?


Libellule après sa mue, Loing, (C) Greg CLOUZEAU 2013
Libellule après sa mue, Loing, (C) Greg CLOUZEAU 2013

Et bien non, tout juste née cette libellule qui se sèche les ailles au soleil après sa mue !




Libellule après sa mue, Loing, (C) Greg CLOUZEAU 2013
Libellule après sa mue, Loing, (C) Greg CLOUZEAU 2013


Extraits Wikipédia :

"En langue française, le terme de libellule est en général employé au sens large pour désigner les odonates, qui regroupent deux sous-ordres : les demoiselles (Zygoptera) et les libellules stricto sensu (Anisoptera)."

Les deux sous-ordres d'odonates  présentent quelques différences morphologiques permettant de les distinguer :


  • les yeux : gros et joints au moins en un point chez tous les anisoptères (exception faite des Gomphidae qui ont les yeux séparés), les yeux sont plus petits et toujours séparés chez les zygoptères,

  • les ailes : repliées au-dessus du corps en position de repos (chez les zygoptères), ou étendues à l'horizontale (chez les anisoptères),


Par exemple, ce même jour, sur les bords du Loing, j'ai pu photographier celles-ci :




Agrion jouvencelle (Coenagrion puella) sur les bords du Loing, 2013, (C) Greg Clouzeau
Agrion jouvencelle (Coenagrion puella) sur les bords du Loing, 2013, (C) Greg Clouzeau

Le mâle adulte a un abdomen bleu clair, avec des marques noires. La marque sur le 2e segment S2 est en forme de U6. Les segments 3 à 5 sont bleus avec une bande noire au bout du segment. Le segment six a un motif semblable mais avec moins de bleu et le segment sept est presque entièrement noir, avec seulement une fine bande bleue à la base. Le segment huit et la plus grande partie du segment neuf sont bleu ciel et forment un fort contraste. Une tache noire est cependant visible sur le dessus du segment neuf. La femelle adulte a des marques semblables à celles du mâle, mais avec une couleur verdâtre au lieu du bleu. Elle a une fine bande noire ininterrompue le long de l'abdomen. Elle ressemble assez fortement à l'Agrion porte-coupe. Elle mesure environ 35 mm de long.

La suivante est aussi une demoiselle mais l'UICN en dénombre pas moins de 14 taxons ! C'est probablement un Calopterix vierge (les liens renvoient vers ceux de l'Association Sportive de Chasse Photographique Fransçaise) femelle mais comme les pointes des ailes semblent translucides cela pourrait être aussi un éclatant...


Probable Calopterix vierge, sur les bords du loing, 2013, (C) Greg Clouzeau
Probable Calopterix vierge, sur les bords du loing, 2013, (C) Greg Clouzeau



Probable Calopterix vierge, sur les bords du loing, 2013, (C° Greg Clouzeau

Greg des blocs

Auteur & Photographe

Passionné de nature et de sport, je participe à la rédaction de plusieurs magazines et portails d'information

Engagé dans la préservation des sites naturels, je partage ici certaines mes connaissances sur le Pays de Fontainebleau en les illustrant de mes observations photographiques.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire