L'escalade à Fontainebleau en photo


Bleau ! Ce sésame magique est la clé d'un univers complexe et mystérieux que chaque grimpeur se doit de visiter au moins une fois dans sa vie. Véritable Mecque de l'escalade en bloc, cette forêt située aux portes de Paris, constitue l'un des monuments végétales les plus importants d'Europe de part sa taille, ses richesses naturelles, le nombre de visites annuelles mais aussi, son histoire. Cela fait maintenant plus d'un siècle qu' on grimpe à Bleau puisqu'en 1908 Charles Wherlin gravissait la fissure qui porte son nom au pied du Rempart du Cuvier.

J'ai découvert Fontainebleau, ses forêts, son sable blanc et ses roches fantastiques au travers des piques - niques estivaux du cercle familiale, tout bébé (voir cette page si ça vous intéresse) mais ce n'est qu'en 1994, que je me lance véritablement dans la photographie en forêt de Fontainebleau. Il s'agit alors pour moi d'illustrer mes chroniques escalade publiées dans le magazine Vertical, puis divers ouvrage dont le tout premier guide vert multiactivité lancé par l'IGN : Autour de Paris.
Au regard des 1000 d'histoire de cette forêt royale, notre siècle d'escalade peut paraître insignifiant. Pourtant  des centaines de grimpeurs viennent chaque années des 4 coins de la planète pour tâter ces boules grises ! 

Mon blog ne sera jamais une base de données intégrant les dizaines de milliers de rochers de Bleau mais vous trouverez y trouverez des images réalisées au fil de mes séances ou ressorties de mes archives argentiques. Il y en aura pour tous les goûts : de la couleur et du noir et blanc, de l'extrêmement difficile au plus facile, du très classique au passage tout nouveau, du plan large au gros plan de détail... Elles sont publié dans la rubrique Escalade à Bleau

J’en profite donc pour remercier ici tous ceux et celles qui, ont œuvré au développement de l’escalade à Bleau au travers de ces cent dernières années. Cent ans d’une passion que j’espère, les jeunes grimpeurs d’aujourd’hui respecteront et développeront.


Un grand merci aussi à tous les bénévoles qui, depuis Fred Bernick en 1947, ont contribué au balisage circuits d’escalade de la forêt. Un travail remarquable qui constitue le patrimoine historique et pédagogique de notre communauté, entretenu depuis quarante et un ans par le COSIROC et de nombreux individuels.

Bleau ardemment.

Grégoire CLOUZEAU

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire